AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

« fall in love for the first time. » [P]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

▌Messages : 380
▌Date d'inscription : 17/06/2009
▌Age du personnage : 26

▌Localisation : ma tête entre tes jambes
▌Emploi : serveuse dans un bar


•MORE ABOUT ME•
▌Orientation Sexuelle: Lesbienne
▌Envie: d'attouchements
▌Mes Relations:

« fall in love for the first time. » [P] Vide
MessageSujet: « fall in love for the first time. » [P] « fall in love for the first time. » [P] Icon_minitimeVen 23 Avr - 12:28

« fall in love for the first time. » [P] 2ntzkm10
« Fall in love ? Me ? »


        « De mille saveurs une seule me touche, lorsque tes lèvres effleurent ma bouche. De tous ses vents un seul m'emporte, lorsque ton ombre passe ma porte. Et mes rêves s'accrochent à tes phalanges, je t'aime trop fort ça te dérange. Et mes rêves se brisent sur tes phalanges, je t'aime trop fort. Prends mes soupirs donne moi des larmes, à trop mourir on pose les armes. Respire encore mon doux mensonge que sous ton souffle le temps s'allonge » — Aaron ; Le tunnel d'or.


    Je n’avais aucune envie d’être là. Pourquoi j’étais là d’ailleurs ? On m’avait forcé… Je n’ai certes pas du tout le moral aujourd’hui, je déteste mon anniversaire. J’ai passé la totalité de ma journée dans ma chambre, sur mon lit plus exactement, à écrire des e-mail à des personnes quelconque. Lorsque l’une de mes plus grandes amies est venue me faire une visite surprise, elle n’accepta pas le fait que je reste seule chez moi, un samedi soir qui plus est. Elle m’avait forcé à m’habiller, j’enfila une petite robe bleue claire légère avec en dessous un ensemble de soutien-gorge et boxer noir à dentelles que l’on pouvait légèrement distinguer par transparence à travers ma fine robe. J’enfila une veste en cuire noire dans laquelle se trouvait un briquet et un paquet à moitié vide – ou à moitié plein ; de cigarettes. Mon amie me maquilla d’un trait assez distingué de crayon noir dessus et sous mon regard de biche. Elle me donna un bracelet assez épais mais étrangement léger, noir, qui me donnait un look en plus de la veste en cuire, assez rock’n’roll. J’aimais bien. Je me força à lui sourire tandis qu’elle protesta :

      « Il n’y a qu’un seul endroit qui puisse de remonter le moral. »


    Tout cela accompagné d’un sourire coquin, je me contenta de lui faire confiance en montant dans le même taxi qu’elle. Quelques minutes plus tard, je me retrouva face au majestueux club de strip-tease de la ville. Je lui adressa un regard en coin, je ne m’y étais jamais rendue car celle-ci était bien trop cher pour moi. Les pourboires des autres boîtes étaient d’1$ tandis qu’ici, ils étaient de 5. Elle m’attrapa par le bras en me murmurant de ne pas me faire de soucis.

      « C’est mon petit cadeau. »
      « Pitié ne me dis pas que tu m’as réservé un strip privé. »
      « Non ne t’inquiètes pas, je sais que tu préfères la grande scène. »


    Elle m’adressa un clin d’œil avant de me faire rentrer. La dame du vestiaire se proposa de me dégager mais je nia, je souhaitais garder ma veste sur moi pour l’instant. Une fois rentré dans le « tout », là où tout se passait, un petit sourire s’afficha sur mon visage. On se dirigea toutes deux verres le bar où l’on commanda à une charmante demoiselle de nous apporter deux vodkas en attendant qu’un show commence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hot-city.forumpro.fr

▌Messages : 85
▌Date d'inscription : 04/04/2010
▌Age du personnage : 30

▌Localisation : Here honey
▌Emploi : Stripteaseuse


•MORE ABOUT ME•
▌Orientation Sexuelle: Bisexuelle, plus de choix, plus de plaisir
▌Envie: de moi. Presque pas narcissique la fille
▌Mes Relations:

« fall in love for the first time. » [P] Vide
MessageSujet: Re: « fall in love for the first time. » [P] « fall in love for the first time. » [P] Icon_minitimeVen 30 Avr - 20:55

« fall in love for the first time. » [P] 40684318

« La danse est le plus sublime, le plus émouvant, le plus beau de tous les arts, parce qu'elle n'est pas une simple traduction ou abstraction de la vie ; c'est la vie elle-même.»
-Henry Havelock Ellis, La Danse de la vie


Toujours la même routine. Lexi qui s'était promit de ne jamais se coucher à la même heure et jamais se lever avant midi, était bien obligé de s'avouer vaincu. Elle avait pourtant tout fait pour ne pas être comme les autres qu'elle appelait les fantômes. Des âmes sans vie faisant chaque jour les même actions sans se soucier de changement. Des personnes ayant des vies trop remplis pour pensé à changer un élément de leur vie. Quelques fois, lors des congés, des week end c'est individu s'accordait un moment de répit pour s'amuser et se lâcher un peu, laisser leurs âme vivre un moment avant de mourir à nouveau le lundi venu. Lex aimait le changement. C'est pourquoi elle avait quitter la demeure familiale pour venir s'installé sur un autre continent, un autre pays, une autre ville; La Californie. La belle avait à présent un loft, un nouveau boulot, de nouveau client. Elle vivait la vie rêvé selon elle. Stripteaseuse depuis un moment, elle adorait ce qu'elle faisait. Petite, elle dansait comme une professionnelle et gagnait les concours anglais. C'est de famille peut-être. Lex' s'était découvert peu pudique il y a quelques années lorsqu'elle commençait à fréquenté les garçons et les filles. Elle avait découvert que le métier de danseuse de charme lorsqu'on l'avait amener dans l'un de c'est fameux club qui se trouvait en Angleterre. Elle avait essayer et avait adoré l'expérience. Les yeux tournée vers elle, elle avait toujours apprécier l'attention des inconnues. Elle aimait être le centre du monde. Elle aime encore ça d'ailleurs.

Bref, aujourd’hui la belle Lexi s’était réveiller vers 13 heures de l’après-midi. Ah! Le plaisir de pouvoir se lever tard. Lex qui croyait avoir congé aujourd’hui avait eu la surprise d’un message de son patron.

- Lexi chéri, j’ai besoin de toi ce soir. Tu crois que tu pourrais travailler. Rappelle moi rapidement ma belle.

Shit. Fuck it. Pour une fois qu’elle avait un congé, elle n’allait pas travailler pour les beaux yeux de son patron. Par signe de politesse, elle le rappela. La danseuse avait toujours un problème pour dire non. Petite, elle se laissait un peu trop marcher sur les pieds. C’est en grandissant que la belle réussit à se débarrasser de ce défaut persistant. Celui qui lui servait de supérieur parvint néanmoins à lui faire changer d’avis. Avec des bons arguments du genre « Petite augmentation», on arrive toujours à ses fins. C’est sur un au revoir commun que Lexi alla prendre sa douche. Sa routine se continua comme chaque jour. Elle déjeuna avant de s’habiller et de regarder la télévision. Comme chaque jour, il n’y avait rien d’intéressant et Lexi décida de sortir un peu. C’est pas en restant chez elle à rien faire qu’elle allait profité de la vie comme elle le désirait tant.

Il approchait 21 heures lorsqu’elle arriva au club déjà bondé. Le samedi soir c’est toujours comme ça. Lex rejoignit sa loge, triste d’apprendre que sa colocataire de vestiaire n’était toujours pas là. Dommage. Elle devait monter sur scène vers 22 heures, elle avait encore le temps. La belle s’habilla comme tout les soirs, d’une tenu sexy. Elle avait décidé de faire son numéro de cabaret sexy pour commencer. Sa spécialité. À la fois sensuelle, délicat, mystérieux et magnifique à regarder. Lexi jeta un coup d’oeil au client avant de se lancer. Le sentiment de nervosité était toujours là. Chaque soir, elle le ressentait, cette poussée d’adrénaline. La musique de moulin rouge se faisait entendre, Lexi était le centre de l’attention. La jeune femme se laissait aller doucement et se déshabilla en suivant le rythme de la musique. Contrairement aux autres stripteaseuse, elle n’utilisait pas le fameux poteau, mais une chaise. Plus original et plus dans son style. La belle aimait regarder- échanger des regards malicieux- les clients qui se trouvait près de la scène. La plupart des hommes, rare se faisait les femmes le samedi. Cependant, une jeune femme attira son regard vers la fin de son numéro. Elle lui lança un regard complice et un sourire narquois avant de sortir de la scène pour rejoindre sa loge et se changer. Lex’ décida de sortir prendre un verre au bar. Son meilleur ami n’était pas là, il y avait un remplaçant. Étrange. Elle se commanda un sex on the beach, son meilleur. Habillé d’un soutif noir transparent et d’un string. Ordre du patron de devoir rester peu vêtu. Ce qui différenciait Lexi des autres était surement qu’elle souriait toujours. Ça marque de commerce. Elle retourna lentement vers sa loge, cherchant la femme qu’elle avait croisé plus tôt. Sans la retrouver. Peut-être était-elle partie. Lex’ s’installa sur sa chaise, son cocktail à la main, une cigarette à l’autre main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▌Messages : 380
▌Date d'inscription : 17/06/2009
▌Age du personnage : 26

▌Localisation : ma tête entre tes jambes
▌Emploi : serveuse dans un bar


•MORE ABOUT ME•
▌Orientation Sexuelle: Lesbienne
▌Envie: d'attouchements
▌Mes Relations:

« fall in love for the first time. » [P] Vide
MessageSujet: Re: « fall in love for the first time. » [P] « fall in love for the first time. » [P] Icon_minitimeLun 3 Mai - 11:41

« Il suffit parfois d'un regard, d'un hasard pour rencontrer quelqu'un qui nous marquera à jamais.
Alors, gardez les yeux ouverts. »




    J’avais bien évidemment l’habitude de me rendre dans des endroits similaires à celui-ci. Mais ce club-là avait quelque chose de particulier. Au lieu de dégager quelque chose de sexuel, il en sortait plutôt du sensuel, de la séduction et de l’envie. Les deux me convenaient tout à fait, mais le côté mystérieux et inaccessible des danseuses était bien plus présent ici, ce qui expliquait ma préférence pour cet endroit insolite. En effet, les autres clubs de strip-teases de la ville pouvaient facilement être comparé à un marché à prostituée. Il suffisait qu’une danseuse vous plaise et de quelques billets de 10$ pour qu’elle soit dans votre lit quelques minutes plus tard. Tandis qu’ici… Elles semblaient beaucoup plus difficile d’accès, et cela me plaisait énormément. Cela me donnait une sorte de défit pour me prouver quelque chose. J’observais les différentes serveuses présentes dans la salle lorsque la scène attira toute mon attention. Une demoiselle était dessus et dansait avec une sensualité unique que je n’avais jamais eus l’occasion de connaître auparavant. Elle avait le don de bouger de manière sensuel tout son corps en se collant parfaitement au rythme de la musique qu’elle semblait si bien comprendre. J’admirais ses longues jambes qui se dévoilaient au fil du temps tandis que sa bouche venait parfois à s’ouvrir. Au moins trois serveuses étaient à moitié nues et toute à ma disposition à quelques mètres de moi, mais je m’en fichait, une seule femme attirait mon regard.

    Ma meilleure amie me guida vers une banquette face à la scène, on s’y installa toutes les deux alors que je ne quittais pas mes yeux de la belle créature qui faisait l’attention de tous les regards. Une serveuse qui m’avait visiblement remarqué vint en face de moi pour commencer une danse sensuelle, me montrant ouvertement sa poitrine. Mais pour une fois, je m’en fichait complètement, je n’avait de yeux que pour ma belle brune. Et oui, j’ai toujours eus un faible pour les brunes, surtout sauvages comme celle-ci. La serveuse blonde, ayant visiblement compris que je me fichait de son corps se contenta de danser pour mon amie. J’en étais à mon troisième verre de vodka et en bonne russe que je suis, je l’avala comme les deux autres : d’un seul trait. Je demanda à la serveuse de m’apporter un verre de whisky sec. J’observa une dernière fois la demoiselle sortir de la scène de dos, je remarqua qu’elle croisa mon regard. Je ne bougea guère, elle m’avait comme hypnotisé. Je ne bougeais plus bien qu’elle ne faisait plus partit de mon champ de vision depuis quelques secondes et elle me manquait déjà. Il ne me semblait pas avoir déjà ressentis cela pour une quelconque personne auparavant. J’étais entièrement dans mes pensées tandis que ma commande arriva, me faisant atterrir sur terre, les pieds bien au sol. Je souriais d’un air satisfait, comme si la belle inconnue m’avait donné de quoi vivre une éternité. Bien qu’un bonheur inestimable me remplissais, la nicotine me manquait. C’est ainsi que j’en vins à sortir une cigarette de ma veste en cuir ainsi qu’un briquet. J’alluma ma cigarette pour en tirer la première bouffée. J’en pris une deuxième avant de déguster mon whisky. Le whisky, c’est certes bien cher, mais bon, c’était mon amie qui payait. En parlant de ça, elle avait l’air de bien s’amuser. Je l’observa lécher du bout de la langue la poitrine nue de la blondasse de serveuse. Un sourire s’afficha sur mon visage, je ne la connaissais pas comme ça.

    Tandis que j’en étais à la moitié de ma cigarette, je sentis la présence de la belle inconnue. Son entrée dans la salle principale était comme un courant d’air frais, venant renouveler l’air enfumé de la salle. Je l’observa dans sa petite tenue allait chercher un cocktail au bar. Étrangement, sa petite tenue ne m’excitais pas. Seul son regard me rendais folle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hot-city.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




« fall in love for the first time. » [P] Vide
MessageSujet: Re: « fall in love for the first time. » [P] « fall in love for the first time. » [P] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

« fall in love for the first time. » [P]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sweet California :: •City of Berkeley• :: Le Monde de l'Ivresse :: Club de Strip-tease-